Quels voeux pour 2014 ?

Un jour, un adolescent se plaignait : « Moi, mes parents n’ont pas d’argent. Je ne peux jamais rien m’acheter, je ne peux jamais porter des habits de marque, je n’ai pas d’argent de poche, je ne peux pas sortir, je n’ai pas de IPhone… ». Un ancien, plein de sagesse, lui dit en lui prenant délicatement le bras :

-  Celui-là, voudrais-tu le donner pour 10 000 € afin qu’on le greffe sur un autre?

-  Pas question !

-  Et tes yeux, les vendrais-tu pour 20 000 € ?

-  Pas davantage.

-  Et tes deux jambes, les laisserais-tu partir pour 30 000 € ?

-  Sûrement pas, je ne les donnerais pas pour tout l’or du monde.

-  Alors, lui dit le vieux monsieur, tu es riche, immensément riche. »

La santé est un grand trésor. Nos membres qui fonctionnent sont de grandes richesses… c’est pourquoi on souhaite habituellement, en début d’année, à ceux qu’on aime, une bonne santé. Mais quand on a plus ses yeux ? Et quand on n’a plus l’usage de ses mains ? Quand la santé nous lâche et se dégrade de jour en jour ? Chaque début d’année, nous nous souhaitons des vœux de bonheur. Mais quel genre de bonheur faut-il souhaiter ? L’Evangile nous aide à retrouver le vrai trésor de nos vies. Il nous montre ce qui est indispensable pour être heureux.

Si nos vœux ressemblent à la liste suivante : la santé parfaite, la beauté et la jeuneuse, telles performances sportives, une progression constante des chiffres d’affaires, la possibilité de voyager, de passer des vacances dans de bons hôtels, la voiture ou la moto, de bonnes réputations, une reconnaissance sociale… alors attendons-nous à de nombreuses déceptions car plus nous avons d’attachements, plus nous aurons aussi de deuils à faire.

Osons souhaiter un tout autre bonheur, ancré dans les valeurs de l’Evangile et de la vie. Un bonheur qui est réellement à notre portée et qui peut remplir notre cœur tout au long de cette nouvelle année. Souhaitons à nos proches et nos amis d’avoir un minimum de santé et de sécurité matérielle pour mener à bien une activité motivante qui soit utile pour les autres, souhaitons-leur de rendre heureux ceux qui comptent pour eux, de développer de bonnes relations avec eux-mêmes et avec les autres, de donner un sens à leur vie, de vivre en pleine cohérence avec leurs valeurs, de croire en toutes situations qu’ils sont aimés de Dieu et qu’Il leur offre la vie pour l’éternité. C’est l’essentiel et c’est ce qui est toujours possible de conserver si on vit dans la foi, l’amour et l’espérance. Très bonne année à tous.

Père Samuel