Qu’est-ce qui nous fait courir ?

Excusez-moi, je suis un peu essoufflé ! Je suis le nouveau curé. Je viens d’une paroisse où on court... la paroisse de la Miséricorde du Père, juste à côté d’ici. Lorsque j'y suis arrivé il y a 5 ans, j’étais tout jeune curé. Je marchais normalement, mais quand j'ai vu que tous mes confrères curés couraient... je me suis mis à courir comme eux ! Un jour, je courais au coude à coude avec un jeune... Il me dit : « Dites-moi mon Père... pourquoi tous les curés courent-ils comme des fous ? » Je lui dis : « Parce qu'ils le sont ! T’es pas au courant. » Il me dit : « Si, Si, des bruits ont couru ! ». Je lui dis : « Ils courent toujours ! » Il me dit : « Mais qu'est-ce qui fait courir tous ces fous ? » Je lui dis : « C’est la plus belle des folies qui les font courir, celle de l’amour du Christ ! Avec cette folie là, ils courront jusqu’au bout de la terre et beaucoup d’autres finiront par en être atteints à leur tour ! »

Une nouvelle année paroissiale commence. Une nouvelle équipe de 3 prêtres et une animatrice en pastorale arrivent. En charge de deux paroisses, Notre Dame des Apôtres et La Miséricorde du Père, il semble évident que nous aurons besoin de courir. Mais au fait, qu’est ce qui nous fait courir ?

Nos journées sont bien remplies et filent à toute vitesse. Dans le métro ou les grandes surfaces, après un rendez-vous ou à son travail, tout le monde court au plus pressé. C’est le nouveau mode de vie de notre société. Mais qu’est-ce qui nous fait courir comme ça ? Dans le sketch original de Raymond Devos que j’ai adapté ci-dessus, c’est l’argent qui fait courir les gens. Nous chrétiens, nous courons nous aussi mais pas pour la même raison. « Moi si je cours, dit Saint Paul aux Corinthiens, ce n’est pas sans fixer de but…. Les athlètes courent pour une couronne de laurier qui va se faner, nous, nous courons pour une couronne qui ne se fane pas ».

En ce début d’année, alors que nous sommes dans l’agitation des multiples tâches quotidiennes, ne perdons pas le but que nous nous sommes fixés d’atteindre et poursuivons notre course pour l’Evangile.

Père Samuel

nouveau curé