Marie au Cénacle

Quand je suis arrivé il y a bientôt 3 ans à Lyon, pour devenir curé de la paroisse « Notre Dame des Apôtres », j'ai été positivement surpris par ce titre qui avait été choisi en 2004 pour regrouper dans une nouvelle paroisse les 3 anciennes paroisses de ND de l'Assomption, Saint Jacques et Saint Jean Apôtre (sur l'av. Viviani, et devenue ND du Liban).

La Vierge Marie accompagne de sa présence maternelle notre vie fraternelle et notre mission dans ce quartier, comme elle a accompagné les apôtres pendant tout le ministère de son fils Jésus. Elle fut pour eux le modèle du « disciple » qui écoute et garde la Parole dans son cœur (Luc 2,19). «Heureuse celle qui t'a portée dans son sein. Heureux plutôt ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent » (Luc 11, 27-28)

Au moment où Jésus ressuscité institue son Eglise par les étapes capitales du 'Mystère Pascal' - la Cène au Jeudi Saint, la Passion, et l'envoi de l'Esprit Saint après sa résurrection (Jn 20,22) - Marie est non seulement présente mais associée. Elle se tient au pied de la Croix avec St Jean, et reçoit le don d'amour de son cœur transpercé d'où jaillissent le sang et l'eau, signe de l'engendrement du nouveau Peuple de Dieu comme fruit de son offrande totale au Père (Jn 19,34). C'est là qu'elle nous est donnée comme Mère de l'Église : «Voici ta mère » (Jn 19,27).

Quand le don de l'Esprit Saint promis descend sur les apôtres rassemblés au Cénacle, dans les langues de feu de la Pentecôte, Marie est non seulement présente avec la première Église (Actes 1,15), mais elle va accompagner la première vie fraternelle et la première mission.

En cette fête de Pentecôte, Vierge Marie, Mère des Apôtres,

sois aussi notre mère dans la foi et dans l'accueil du renouveau de notre vie dans l'Esprit Saint.

Viens Esprit Saint et redonne à chacun la ferveur et le feu d'amour qui brûlait le cœur des apôtres réunis au Cénacle !