Laissez-nous vivre !

Dimanche 23 janvier a eu lieu à Paris la « Marche pour la Vie » à l'occasion du 36ème anniversaire de la loi Veil sur l'avortement. Jusqu'à aujourd'hui, l'idée d'un « droit » à l'I.V.G. est défendue, niant les effets destructeurs de cet acte, tant sur la personne à naître, que sur les femmes ou les adolescentes conduites à cette extrémité sans en mesurer les conséquences. Il suffit pourtant d’écouter ces femmes ou de lire des témoignages sur internet pour prendre la mesure des traumatismes vécus et du mensonge véhiculé massivement auprès des jeunes.

Le 14 janvier dernier était annoncée la béatification prochaine du pape Jean-Paul II qui a tant œuvré pour la défense de la vie, la promotion d'une sexualité vraiment respectueuse de l'homme et de la femme, et le respect de la personne âgée ou malade.

Le même jour, le cardinal de Paris, Mgr André Vingt-Trois, publiait une tribune dans le 'Figaro' pour alerter sur ce sujet. Voici les paroles vigoureuses du Cardinal, très préoccupé des projets législatifs sur l’euthanasie et la recherche sur l’embryon  : « Se laisser aller à la tentation de l’eugénisme, en stigmatisant qui plus est la population déjà fragile des personnes trisomiques et de leurs familles, considérer la recherche sur l’embryon, avec les destructions qui l’accompagnent, comme normale, voire nécessaire, céder aux pressions financières et commerciales qui se cachent parfois sous le masque d’un scientisme naïf, ne rien offrir d’autre que la mort aux malades qui attendent de l’aide, serait à proprement parler suicidaire pour notre société.»

Peut-on laisser le personnel médical décider d'abréger volontairement la vie des personnes en réanimation et sans espoir d'amélioration de leur état, parce qu'il n'y a pas de moyens suffisants pour un accompagnement digne pour les personnes en fin de vie ? Faut-il laisser dériver notre société vers une « culture de mort » où la vie de certaines personnes n'a de fait plus de réelle valeur ? N'est-ce pas la porte ouverte au mépris de la valeur de chaque vie humaine, telle qu'on a pu le voir dans les pires régimes totalitaires ?

Voir aussi l’article du Cardinal Barbarin : http://lyon.catholique.fr/?Autoriser-l-euthanasie