au revoir à Thérèse Detaille

Le 19 juin, fête de la paroisse

fête de fin d’année du caté

au revoir à Thérèse Detaille

La dernière ‘messe en famille’ de cette année scolaire a été une action de grâce pour les merveilles que le Seigneur nous a données.

En cette fête de la Sainte Trinité, chacun a été invité à faire mémoire de son baptême au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Au début de la célébration, Djaouida Marie Monique, une mère de famille de notre quartier, a été accueillie par l’Eglise. Elle a reçu pour la 1ère fois le beau signe des chrétiens : le signe de la croix. Il a été fait sur son front, sur ses oreilles, sur ses yeux, sur son cœur, sur ses épaules, pour que tout son être soit accordé, tourné vers Dieu, Père, Fils et Esprit. Elle devient chrétienne-catéchumène et poursuit son chemin vers le baptême avec le soutien de toute la communauté.

Puis, nous nous sommes retrouvés pour des échanges d’au revoir et de mercis à Thérèse, et de Thérèse.

Voici ses mots :

Merci à vous tous, merci pour ce que vous m’avez donné, parce que, si j’ai pu aider à faire grandir la foi, vous aussi vous m’avez permis d’approfondir ma foi. C’est dans les deux sens, les uns par les autres, les uns grâce aux autres…

Pour ne pas donner trop de place à l’émotion, je me suis dit qu’il valait mieux écrire quelques mots à partir de la Parole de Dieu de ce jour.

Voilà ce que j’ai entendu :

- Le Seigneur est tendre et miséricordieux, lent à la colère,

plein d’amour et de fidélité…

Cette parole de la 1ère lecture, je l’ai souvent cité à des personnes qui repoussaient de se mettre en route alors que Dieu leur faisait signe… Aujourd’hui, je la reçois pour moi, comme une invitation à être à l’image de Dieu… et je voudrai commencer par demander pardon à chacun de ceux avec qui je n’ai été ni très patiente, ni très tendre…

Cette communauté Notre Dame des Apôtres, je m’y suis attachée. J’ai été heureuse des moments fraternels de fête, des temps forts de prière pendant le carême, la Semaine Sainte, la communion des enfants. J’ai été meurtrie quand on se déchirait et j’aurai voulu que les tensions, les rancœurs, les malentendus soient clarifiés.

- Soyez dans la joie, …encouragez-vous, soyez d’accord entre vous,

vivez en paix et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous !

 

Cette exhortation de St Paul est pour chaque communauté chrétienne, pour la nôtre… Ce que Dieu nous propose, c'est d'entrer dans son intimité, dans le foyer d'amour de la Trinité où il n’y a que bienveillance et bonté…

Et dans l’Évangile, les premiers mots : - Dieu a tant aimé le monde…

Cet amour, qui constitue l’être même de Dieu, n’est pas tourné sur lui, cet amour est tourné vers nous, vers chacun de nous. Je souhaite à chacun de faire l’expérience de la présence de Dieu et de garder au cœur ce souvenir. Il y a quelques années, alors que je me retrouvais seule, et pas vraiment en bon état, un prêtre m’a dit : si tu savais comme il t’aime, et d’un seul coup, j'ai su que le Seigneur était à mes côtés, qu'il m'aimait d'un amour fidèle et infini…

J’ai compris aussi combien j’avais besoin de l’Église. Elle est celle qui m’a nourrie de la Parole et celle qui m’a portée… Alors même quand des décisions me contrarient, j’essaie de trouver une explication… et j’espère qu’Elle ne se trompe pas… Ayons confiance ! Comme dans un couple, c’est dans les difficultés que la fidélité s’éprouve…

Dieu a tant aimé le monde : Son Église ne peut qu’être à sa suite…

Merci !

Autour de l’apéritif et du repas partagé agrémenté de saucisses au barbecue, la journée s’est poursuivie dans la joie et la détente.

Le soleil, qui jouait à cache-cache avec les nuages a permis d’occuper l’espace de verdure sans craindre la chaleur… L’après midi, les enfants ont profité des différents stands de jeux… quelques parents aussi !

D’autres étaient fascinés par la bonne humeur de notre clown ou se laissaient transformés avec bonheur par l’art de la maquilleuse…