Découvrez la puissance de l'amour du Cœur de Jésus à Paray-le-Monial

 Attention ! Réservez la date du Dimanche 2 Octobre  Journée Paroissiale à Paray le Monial (8h30-18h30) : il sera possible de venir en bus ou en voitures particulières

Situé dans le charolais en Bourgogne, Paray-le-Monial est un sanctuaire qui permet de se ressourcer, de puiser des forces nouvelles pour vivre aujourd'hui en chrétien.

Haut lieu culturel et spirituel au rayonnement international, Paray-le-Monial est marqué par les apparitions du Christ à Sainte Marguerite-Marie au 17ème siècle lui révélant « le cœur qui a tant aimé les hommes ».

De là naquit la dévotion au « Sacré Cœur » (cœur souffrant entouré de flammes et d'une couronne d'épines) : des pèlerinages s'organisèrent et des sanctuaires furent construits aux quatre coins du monde, notamment la basilique du Sacré Cœur de Montmartre.

Marguerite-Marie Alacoque :

Marguerite voit le jour le 22 juillet 1647 à Vérovres, petit village situé à 30 kms de Paray-le-Monial. Dès son plus jeune âge, le silence et la prière rythment ses journées et elle fait preuve de dévotion particulière envers le Saint-Sacrement.

Elle entre au monastère de la Visitation Sainte Marie en 1671 et fera ses vœux perpétuels en 1672. Au cours de sa vie religieuse, elle recevra plusieurs apparitions privées du Christ. En 1673, le Christ lui montre son cœur rayonnant comme un soleil portant la trace du coup de lance, la couronne d'épines et dominé par la croix.

La plus célèbre des apparitions est celle de 1675 où le Christ lui dit :

« Voilà ce cœur qui a tant aimé les hommes, qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour ; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes... »

Considérée comme visionnaire par ses supérieures, Marguerite-Marie fera preuve d'obéissance, d'humilité et de charité envers ceux qui la persécutent. Grâce au soutien et aux conseils spirituels de son confesseur, le père Claude La Colombière, la communauté accepte et vénère le Sacré-Cœur.

Marguerite-Marie meurt le 17 octobre 1690 à Paray-le-Monial et sera canonisée par Benoit XV le 13 mai 1920.

 « C'est auprès du cœur du Christ que le cœur de l'homme reçoit sa capacité d'aimer »

Jean-Paul II

Sacré Cœur de Jésus, apprends-moi le parfait oubli de moi-même, parce que c'est la seule voie par où l'on peut entrer en Toi.

Enseigne-moi ce que je dois faire pour parvenir à la pureté de ton amour, duquel Tu m'as inspiré le désir.

Je sens en moi une grande volonté de Te plaire, et une grande impuissance d'en venir à bout sans une lumière et un secours très particuliers que je ne peux attendre que de Toi…

Fais en moi ta volonté, Seigneur! Je m'y oppose, je le sens bien, mais je voudrais bien, ce me semble, ne pas m'y opposer.

C'est à Toi à tout faire, divin Cœur de Jésus-Christ ; Toi seul auras toute la gloire de ma sanctification, si je me fais saint : cela me paraît plus clair que le jour ; mais ce sera pour Toi une grande gloire et c'est pour cela seulement que je veux désirer la perfection.

Saint Claude La Colombière