Béatification de Jean Paul II : 1er mai 2011

 Le "merci" des Lyonnais au Pape Jean-Paul

 

N’ayez pas peur ! Ces mots sonnent encore très fortement en moi. Parole de Jésus reprise par Jean-Paul II au jour de sa première déclaration sur la place Saint-Pierre. La Parole du Christ venait au rendez-vous de l’histoire humaine comme une invitation à se prendre en mains dans une confiance donnée. Par Jean-Paul II, elle s’adressait au monde entier, rendant chacun responsable d’un passage à faire : passer de l’ombre à la lumière, passer de la mort à la vie. Avoir l’audace d’aller au plus Haut de soi-même et de tendre ses bras vers les autres : Croisée des chemæins, croix de Jésus-Christ. Merci au pape Jean-Paul II pour ce chemin montré.

Michel Guerre, prêtre mariste

Le souvenir que j’ai de Jean-Paul II, c’est un pape proche des jeunes, des malades... de chacun... La phrase que je veux partager, c’est le père Jacques Marin qui l’avait dit à Paray le Monial : "Dans les yeux de Jean Paul II on voit Jésus." Véronique

Merci cher Pape Jean-Paul II pour le don de la Miséricorde, transmis de la part du Seigneur, lors du pèlerinage de la paroisse de la Sainte-Trinité en 1983 et pour votre invitation à Lyon en 1986 à évangéliser avec joie et confiance... "Pierre, tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise" ! Corinne

J’ai eu la joie d’entendre et de voir « en live » le pape Jean Paul II à plusieurs reprises. A chaque fois ce fut un moment très intense de paix, de joie et de prière. Mon souvenir le plus précieux est sans aucun doute celui du 15 aout 2004 à Lourdes. Je venais d’être ordonné prêtre et « grâce » à ma jeunesse dans le ministère j’ai pu concélébrer l’Eucharistie de l’Assomption très proche du Saint Père sur le podium. J’ai pris conscience de ce moment unique : je concélébrais l’Eucharistie avec « ce prêtre âgé » à la vocation si particulière et qui malgré sa fatigue, sa maladie et son âge, sa douleur physique était là, présent, fidèle et solide dans sa foi et sa mission. Pour le « jeune prêtre » que j’étais ce témoignage de fidélité fut bouleversant, il le demeure aujourd’hui. Cette Messe du 15 août fut et demeure un double appel à la fidélité. D’une part à ma vie religieuse au sein des Augustins de l’Assomption, et d’autre part au ministère ordonné au cœur de l’Eglise. Bienheureux Jean Paul II priez pour moi, que je demeure fidèle !

Sébastien Antoni, aa

Extraits de : "Eglise à Lyon" (mai 2011) et du site diocésain : lyon.catholique.fr